Villages du Lot – Marcilhac sur célé

Au coeur de la vallée du Célé, traversée par le chemin de Saint Jacques de compostelle GR 651 et sur la route des grandes abbayes dont elle faisait partie, « Saint Pierre de Marcilhac« , longtemps propriétaire du sanctuaire de Rocamadour, était une halte incontournable. Entourée de falaises calcaires, elle est un bel exemple de village lotois, située au milieu d’une nature préservée et parsemée de constructions de diverses époques, comme des murets de pierres sèches, des dolmens, des cazelles (abris de bergers) ainsi que de la grotte Bellevue sur ses hauteurs (non visitable).

Mais également située au centre du village de Marcihlac sur célé, l’Abbaye Saint Pierre de Marcilhac fut construite au début du IXe siècle par des bénédictins de Moissac, fuyant les Normands. Pépin, Roi d’Aquitaine la prend sous sa protection en 845 ou 848. L’église abbatiale se compose de deux parties bien distinctes : l’ancienne nef romane est à ciel ouvert dont le portail sud est orné d’un tympan carolingien. Elle possède un Christ en majesté entre le Soleil et la Lune. De puissants piliers conservent leurs arcs dénudés et leurs chapiteaux sculptés.

La nef gothique du xve siècle sert toujours d’église paroissiale, avec un chevet pentagonal, une nef en ogive, un transept important et une chaire du xvie siècle. La Vierge à l’Enfant d’après van Dyck et des fresques du xve siècle représentant le Christ et les apôtres sont présents. Dans le prolongement du croisillon nord, la salle capitulaire en ogives a des chapiteaux historiés plus anciens.
On verra encore le clocher carré, fortifié au xive siècle, les épaisses murailles portant des têtes de pierre au sommet des contreforts, le donjon de la demeure de l’abbé, et en face, la maison en colombages avec un linteau à chrisme, où Henri IV aurait séjourné en 1580.
Des peintures xiie siècle représentant deux pèlerins à la coquille et au-dessous une vie de saint Jacques ont été récemment mises au jour dans l’absidiole nord de Marcilhac sur célé.
Voir aussi un saint Jacques pèlerin en bois polychrome du xve siècle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *