Le Quercy ou le triangle noir!

trou_noirminiature.jpg

Dans la région de Cabrerets l’on peut observer le ciel le plus étoilé de France. Des scientifiques ont établi pour la première fois une carte de France montrant l’impact de l’éclairage nocturne. Et hors montagnes, une zone triangulaire du Quercy apparaissait comme la seule tache épargnée par ce que l’on appelle la « pollution nocturne ». De fait l’on peut observer dans les alentours de Cabrerets le ciel le plus noir de France, dévoilant toute la beauté des astres.

Le chemin de halage (Lot-Quercy)

chemin-de-halageminiature.jpg Le chemin de halage situé sur la commune de Bouziès, entre St Cirq Lapopie et Bouziès, fût taillé dans la falaise au 19 ème siècle. Durant cette période, la navigation fluviale sur le Lot était primordiale, les gabares (grandes barques de bois) chargées de bois et de denrées, descendaient le Lot et la Garonne jusqu’à Bordeaux. L’homme dû arranger les berges du Lot pour y laisser passer les attelages de chevaux qui tiraient les barges. A cet endroit précis, le chemin de halage ne pouvait être tracé autrement qu’en creusant à même la falaise. Le chemin de halage, orné des sculptures de Daniel Monnier, mesure 18 mètres de long et 3 mètres de haut !. C’est un endroit saisissant. (à voir!)

Le Quercy géologique

Quel sont les particularités géologiques du Quercy?

Les causses du Quercy sont constitués de plateaux calcaires aux reliefs mouvementés de faibles altitudes (400 mètres maximum). Les causses du Quercy sont lardés de vallées sinueuses, encaissées, aux parois abruptes m’excédant pas 200 mètres de dénivelé. Le climat des causses du Quercy est tempéré de type océanique (continental au nord avec l’influence du massif central tout proche).

La nature de la roche (calcaire) et du climat détermine une végétation dominée par le chêne pubescent, le genévrier (…). Les vallées « profondes » (sèches ou humides) favorises quand à elles, bénéficiant d’un microclimat, une végétation méditerranéen constituée de chêne vert, buis, noisetiers, frênes (…).

(voir: découvrir les paysages)

(voir: inventaires et zonages du patrimoine naturel)

Cabrerets et sa préhistoire par A.Lemozi (suite)

(…)

Le cadre ne manque ni de grandeur , ni de mystère. Bison, chevaux, cerfs, poissons, bouquetins, ours des cavernes, représentations humaines, nombreux mammouths peints en rouge ou en noir (ces derniers contemporains de la dernière extension des glaciers), mains cernées de rouge ou de noir et qui semblent nous dire: arrière, les profanateurs et les vandales, ce temple grandiose et majestueux compte parmi les premiers sanctuaires consacrés à la Divinité. Tel est le résumé des découvertes. (…)

Ici, comme en beaucoup d’autres régions, cet art si primitif semble se rapporter à des rites de chasse ayant pour but, d’une part, la multiplication et la capture du gibier bienfaisant et, d’autre part, l’éloignement et la subordination de l’animal dangereux pour l’homme. En face de telle ou telle scène on peut penser encore à des rites se rapportant à la fécondité ou à la transfusion de force; on arrive facilement à ces conclusions, grâce à des parallèles d’ordre ethnographique. (…)

Informations sur les animations et les sites du département du Lot, Midi-Pyrénées