Les orchidées de la vallée de la Sagne (Lot)

La vallée de la Sagne est une zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique. Elle regorge d’orchidées sauvages, qui y trouvent un terrain et un climat adapté malgré leurs exigences écologiques fortes. Elles sont un bon indicateur de changements écologiques éventuels. L’on peut trouver certaines espèces d’orchidées assez facilement au bord des routes, dans les pelouses humides, ou à la lisière des grandes chênaies, et le plus souvent en pleine lumière pour l’orchis pyramidal (anacamptis pyramidalis), ou bien plus difficilement dans des milieux naturels plus particuliers, en l’occurrence dans les prairies de fauches humides à détrempées, inondées une partie de l’année, en pleine lumière, en grandes colonies parmi les hautes herbes pour l’orchis laxiflora.

Le parc naturel des causses du Quercy abrite également d’autres espèces d’orchidées, comme par exemple:

Orchis parfumé, sous espèce de l’orchis punaise, cette orchidée protégée, rare dans le parc, exhale un parfum vanillé.

Ophrys bécasse, cette orchidée imite une abeille du genre Eucera, qui lui sert de pollinisateur, répandue sur terrain calcaire.

Ophrys jaune, abonde dans les pelouses exposées au sud du Quercy blanc et des causses marneux (vallée du Vers)

Orchis pyramidal, l’inflorescence dense forme un épi pyramidal de fleurs serrées. Les fleurs rose soutenu mais dont la couleur peut varier du rose clair au pourpre sont très rarement blanches.

Orchis brûlé, l’inflorescence est un épi dense de nombreuses fleurs aux sépales et pétales en casque rose clair à l’intérieur et brun noirâtre à l’extérieur. Le labelle est trilobé, blanc avec des macules pourpres.

Orchis abeille,ce labelle trilobé, brun et jaune, velu, ressemble à l’abdomen d’un insecte hyménoptère (abeille ou bourdon).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *