Les lacs de Saint-Namphaise

Los laquets de Sant Naufari en Occitan
Malgré leur nom, les « lacs de Saint-Namphaise » sont de petite dimension. Il s’agit de mares taillées dans de grandes dalles calcaires compactes, non fissurées. Le territoire du Parc naturel régional des Causses du Quercy en compte plusieurs centaines.
Ces mares portent le nom d’un officier de Charlemagne qui serait à l’origine de leur création. Namphase était un officier de Charlemagne. Après les nombreuses batailles auxquelles il participa, il rebâtit plusieurs monastères, dont celui de Marcilhac-sur-Célé, puis se retira dans un ermitage de la forêt du Quercy où il creusa de nombreux lacs à même le roc pour abreuver les troupeaux.
De forme généralement rectangulaire, ils sont alimentés par les pluies et plus rarement par une source. Dans une région où l’eau est rare, ils étaient indispensables à la vie du bétail et des hommes.
Moins utilisés par les troupeaux qu’autrefois, les lacs de Saint-Namphaise restent aujourd’hui essentiels pour la faune sauvage. Les petits mammifères et les oiseaux viennent y boire, s’y baigner et s’y nourrir.
De nombreuses espèces s’y reproduisent : les batraciens – comme le Triton marbré, le Crapaud accoucheur et la Rainette méridionale – ou bien encore les libellules.
D’autres animaux étonnants les fréquentent, en particulier des insectes aquatiques, des crustacés et de petits mollusques. La petite faune y est aussi considérable : plus de 200 espèces d’invertébrés, souvent invisibles à l’œil nu, y ont été recensées.

Une réflexion au sujet de « Les lacs de Saint-Namphaise »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *