Cabrerets et sa préhistoire par A.Lemozi (suite)

(…)

Le cadre ne manque ni de grandeur , ni de mystère. Bison, chevaux, cerfs, poissons, bouquetins, ours des cavernes, représentations humaines, nombreux mammouths peints en rouge ou en noir (ces derniers contemporains de la dernière extension des glaciers), mains cernées de rouge ou de noir et qui semblent nous dire: arrière, les profanateurs et les vandales, ce temple grandiose et majestueux compte parmi les premiers sanctuaires consacrés à la Divinité. Tel est le résumé des découvertes. (…)

Ici, comme en beaucoup d’autres régions, cet art si primitif semble se rapporter à des rites de chasse ayant pour but, d’une part, la multiplication et la capture du gibier bienfaisant et, d’autre part, l’éloignement et la subordination de l’animal dangereux pour l’homme. En face de telle ou telle scène on peut penser encore à des rites se rapportant à la fécondité ou à la transfusion de force; on arrive facilement à ces conclusions, grâce à des parallèles d’ordre ethnographique. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *