Tous les articles par touga

Camping –  » Camping le Célé « 

Camping 2 étoiles en bordure de la rivière Célé, ombragé, avec une vue exceptionnelle sur le village et ses falaises auxquelles sont adossées des maisons troglodytes.

Dans un environnement respecté et authentique, la qualité de l’accueil est une priorité.

Sur place vous profiterez aussi des animations : repas, pétanque, rencontres conviviales entre campeurs et habitants de la commune, nombreuses balades sur chemins balisés. Piscine communautaire à proximité immédiate…

Visitez leur site internet

 

GITES – «Le Garival»

Un nouveau gîte est disponible dans les environs du village de St cirq lapopie.

Avec sa rénovation originale autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, Le Gite Le Garival est parfaitement conçu pour accueillir très confortablement 2 personnes ou 4personnes éventuellement. (présence d’un canapé BZ pour couchage en 140 en plus). On aime l’agencement, l’espace, la déco et l’équipement de qualité qu’offre ce gite ; on aime aussi la grande terrasse couverte avec vue sur la piscine et la proximité des commerces et services. Et bien évidemment on adore le fait d’être si prêt du célèbre village de St Cirq Lapopie, de la vallée du Lot et de sa rivière surplombée par les majestueuses falaises qui l’a borde et de tant d’autres sites exceptionnels qui jalonnent cette partie du département du Lot !
Réservez vite !

PLAGE AUX PTEROSAURES

pterosaureSuivez les traces d’Emile le Ptérosaure

À 10 minutes de Cahors, le village de Crayssac possède une plage un peu particulière : sans sable ni mer, la Plage aux Ptérosaures® est un site paléontologique unique.

À La Plage aux Ptérosaures® vous ne verrez pas d’ossements, mais des empreintes. À l’ère du Jurassique, crustacés, mollusques, crocodiliens, tortues, dinosaures et ptérosaures ont laissé leurs empreintes sur leur lieu de vie : une lagune inondée de soleil. Chaque piste est un moment de vie d’un animal passé il y 150 millions d’années.

Un site unique d’intérêt mondial
Les pistes découvertes sur le site de La Plage aux Ptérosaures® ont permis d’expliquer le mode de locomotion des ptérosaures. Intérêt scientifique, pédagogique, imaginaire aussi.
Les petits comme les grands s’intéressent à la visite, prise avec sérieux, mais avec décontraction, en compagnie d’Arthur, de Bob, Merlin, Emile, Julien ou bien encore le dernier né Dimitri. Vous choisirez de visiter cette « plage » pour la connaissance… vous y rencontrerez la passion… à partager en famille.

CAHORS PLAGE – AU BORD DU LOT

cahors-plageCahors voulait sa plage, elle l’a offerte à ses visiteurs. Sous les palmiers, il y a le ciel, le soleil, et… le sable fin, les animations : transats et parasols en accès libre, brumisateurs, baignade surveillée entre 13h et 19h, jeux et animations culturelles et sportives, tables de pique-nique, restauration sur place,… tout est réuni pour passer un agréable moment.

Entrée gratuite, de 11h à 20h. Jusqu’au 13 août, la plage s’installe au pied du pont Louis-Philippe, sur les bords du Lot, au cœur de la ville de Cahors.

Téléphone 05 65 53 20 65

Les orchidées de la vallée de la Sagne (Lot)

La vallée de la Sagne est une zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique. Elle regorge d’orchidées sauvages, qui y trouvent un terrain et un climat adapté malgré leurs exigences écologiques fortes. Elles sont un bon indicateur de changements écologiques éventuels. L’on peut trouver certaines espèces d’orchidées assez facilement au bord des routes, dans les pelouses humides, ou à la lisière des grandes chênaies, et le plus souvent en pleine lumière pour l’orchis pyramidal (anacamptis pyramidalis), ou bien plus difficilement dans des milieux naturels plus particuliers, en l’occurrence dans les prairies de fauches humides à détrempées, inondées une partie de l’année, en pleine lumière, en grandes colonies parmi les hautes herbes pour l’orchis laxiflora.

Le parc naturel des causses du Quercy abrite également d’autres espèces d’orchidées, comme par exemple:

Orchis parfumé, sous espèce de l’orchis punaise, cette orchidée protégée, rare dans le parc, exhale un parfum vanillé.

Ophrys bécasse, cette orchidée imite une abeille du genre Eucera, qui lui sert de pollinisateur, répandue sur terrain calcaire.

Ophrys jaune, abonde dans les pelouses exposées au sud du Quercy blanc et des causses marneux (vallée du Vers)

Orchis pyramidal, l’inflorescence dense forme un épi pyramidal de fleurs serrées. Les fleurs rose soutenu mais dont la couleur peut varier du rose clair au pourpre sont très rarement blanches.

Orchis brûlé, l’inflorescence est un épi dense de nombreuses fleurs aux sépales et pétales en casque rose clair à l’intérieur et brun noirâtre à l’extérieur. Le labelle est trilobé, blanc avec des macules pourpres.

Orchis abeille,ce labelle trilobé, brun et jaune, velu, ressemble à l’abdomen d’un insecte hyménoptère (abeille ou bourdon).